Ne manquez pas

Cubelles

Cubelles est une de nos villes côtières, située à l’embouchure du Foix, dans la partie la plus occidentale de la région. Au Moyen Âge, c’était une ville d’une grande importance, et son château protégeait les habitants de la Geltrú voisine qui optèrent pour s’en aller à cause du trop fameux « droit de cuissage » et former la Vila Nova. C’est tellement vrai que, dans sa charte de peuplement, Vilanova i la Geltrú est appelée Vilanova de Cubelles.
Nous vous invitons à faire une promenade dans cette ville méditerranéenne qui offre un agréable et tranquille centre urbain ainsi qu’une vaste promenade maritime à côté d’excellentes plages de sable fin.a.
L’itinéraire peut commencer par une visite à l’exposition permanente du clown Charlie Rivel. Il s’agit d’un espace où est exposée une partie du legs du clown universel et enfant préféré de la ville de Cubelles, Josep Andreu Lasserre, dans les soubassements du château des marquis d’Alfarràs. Cet édifice, bâti en 1675 sur les restes de l’ancien château du Xe siècle, a été considérablement remodelé, et les fortifications d’origine ont été remarquablement modifiées et agrandies, pour en faire un petit palais civil de plan rectangulaire et de trois étages. Déclaré bien d’intérêt culturel en 1949, la mairie de la ville l’a acheté dans les années 1980 et il est actuellement en cours de restauration. Dans une partie déjà réhabilitée du rez-de-chaussée se trouve l’Office municipal du tourisme de la ville.
En haut de la promenade de Narcís Bardají se trouve l’église de Santa Maria, qui date du XVIIIe siècle, avec son clocher qui dépasse de l’entrelacs de ruelles de la vieille ville de Cubelles.

Un peu plus haut encore, se trouve la place de la Vila avec la mairie. Il faudra prendre la rue de Colom pour arriver à la place de la Font et enfiler la rue de Sant Antoni, où l’on remarquera l’édifice de l’Aliança, érigé en 1914 par l’« indien » Pere Escardó. Ce bâtiment est actuellement le siège du centre de loisirs du même nom. Au rez-de-chaussée, se trouve un théâtre qui a été utilisé pendant de nombreuses années comme cinéma et salle de bal ; à l’étage, un café et une terrasse.

Un peu plus loin, on pourra apprécier la grandiose édification de Can Travé, de style classique, propriété de la famille Travé. Quelques pas plus loin, à gauche, on pourra observer l’ermitage de Sant Antoni de Pàdua, datant du XVIIIe siècle, avec une chapelle d’une seule nef de plan rectangulaire couverte d’une toiture à deux pentes de tuiles arabes, construite en 1694. On remarquera sa simplicité et, même, son austérité. Actuellement, c’est une propriété privée.
Quand vous aurez visité ces lieux d’intérêt, nous vous recommandons de revenir à la place de la Font et de vous promener dans les venelles qui sortent de la rue Major pour profiter de la tranquillité et de la paix qui émanent des façades des anciennes maisons de paysans ; étroites ruelles où règne encore l’esprit rural du village.

On pourra revenir à la promenade de Narcís Bardají et flâner sur la promenade Marítim pour aller profiter des plages cubellenques et de l’espace naturel du delta du Foix.

Avec la participation de:

GARRAF TURISME

GARRAF TURISME